Sports Nautiques

SPORTS NAUTIQUES 101   |   VIDÉOS   |   ÉQUIPEZ-VOUS

SPORTS NAUTIQUES 101

Soyez futé en matière de sports nautiques

Les vastes contrées du Canada abritent environ deux millions de lacs. En fait, on dit que c’est au Canada qu’il y a le plus grand nombre de lacs! Ceci étant dit, pourquoi ne pas vous donner l’occasion, ainsi qu’à vos amis et à votre famille, d’explorer certaines de ces étendues d’eau? Quelle que soit l’activité, si vous prévoyez passer du temps sur l’eau cet été, assurez-vous d’être vigilant, prudent et de connaître les règles de navigation. Que vous soyez sur un bateau à moteur ou en train de pêcher ou de pagayer le long du rivage, pensez sécurité tout en vous amusant!
Coleman - Get Outside Day - Water Sports - Ask the Experts - Boating/Water Safety
Coleman - Get Outside Day - Water Sports - Ask the Experts - Bob Izumi tips

Près de l’eau, soyez vigilant

Bob Izumi, pêcheur à la ligne professionnel canadien et animateur de l’émission « Bob Izumi’s Real Fishing » vous enseignera des notions de sécurité et vous montrera comment planifier votre parcours et économiser de l’essence. Grâce aux conseils hebdomadaires de Bob, vous deviendrez un capitaine en un rien de temps!

Faites de la sécurité une priorité!

De nos jours, porter un gilet de sauvetage de la mauvaise taille représente l’une des plus grandes menaces à la sécurité sur l’eau. Heureusement, il est facile de remédier à ce problème! Avant de lever l’ancre ou de gagner le quai ou même la plage, apprenez comment bien choisir la taille de votre gilet de sauvetage et comment l’ajuster. Cela pourrait un jour vous sauver la vie, ou sauver celle d’un être cher!
PFD-watersports
Un vêtement de flottaison individuel, ou VFI, peut habituellement être porté comme une veste et permet à la personne qui le porte de flotter sur l’eau. En vertu de la réglementation de la Garde côtière canadienne, toute personne à bord d’une embarcation de plaisance doit porter un VFI approuvé par Transport Canada. Ce dispositif de flottaison doit arborer un numéro d’approbation de Transport Canada, mais également être d’une taille adaptée à la personne qui le porte et en bon état. Toute personne à bord d’une embarcation, incluant les enfants de moins de 13 ans, doit porter un VFI ou un gilet de sauvetage.
De nos jours, les dispositifs de flottaison sont proposés dans des formes, des tailles et des couleurs variées, et proposent diverses caractéristiques selon leur usage particulier (port prolongé, et navigation en eau froide, en eau calme ou en eau vive). Compte tenu de la grande diversité des dispositifs de flottaison offerts sur le marché, le choix du bon modèle est plus important que jamais. Lorsque vous devez acquérir un dispositif de flottaison, il est important de tenir compte du type d’embarcation que vous utilisez et des types de plans d’eau sur lesquels vous envisagez de naviguer le plus souvent. Vous trouverez ci-dessous cinq différentes catégories de dispositifs de flottaison ainsi que les caractéristiques spécifiques à chacun.
Vêtement de flottaison individuel : Dispositifs de flottaison d’usage spécial
Les vêtements de flottaison individuels d’usage spécial sont destinés à des types de plans d’eau et des usages spécifiques, mais ils peuvent s’avérer très utiles dans de nombreuses situations. Il existe de nombreux types de dispositifs de flottaison selon les activités nautiques pratiquées (p. ex., navigation de plaisance ou commerciale, canotage, sports nautiques, chasse et pêche, planche à voile, combinaisons flottantes, combinaisons de travail en mer et dispositifs de flottaison hybrides). Avant d’acheter ou d’utiliser un VFI, vérifiez toujours l’étiquette du produit et tenez compte de ses limitations.
VFI gonflables
Affichant un profil aérodynamique qui abrite un dispositif de gonflage interne, les vêtements de flottaison individuels hybrides sont tout indiqués pour un port prolongé et offrent une grande flottabilité lorsque le dispositif de gonflage est activé manuellement ou automatiquement. En raison de leur format compact, les VFI hybrides peuvent ne pas offrir un niveau de flottabilité suffisant, à moins qu’ils ne soient partiellement activés avant de tomber à l’eau. La plupart des modèles exigent également l’activation régulière du dispositif et des soins particuliers du réservoir de gonflage pour garantir le fonctionnement optimal du dispositif. Ce type de dispositif de flottaison doit être porté pour être conforme à la réglementation visant les VFI approuvés par Transport Canada, et il n’est pas recommandé pour les enfants et les jeunes adultes de moins de 16 ans.
Gilets de sauvetage
Le gilet de sauvetage est un dispositif de flottaison de base et offre une excellente flottabilité pour garder la tête hors de l’eau, même en eau libre ou vive dans des régions où les secours tardent souvent à arriver. Leur couleur vive ainsi que leur capacité de renversement, qui permet de garder le visage de la personne hors de l’eau même si elle est inconsciente, offrent une fiabilité supérieure. Même si ces types de dispositifs de flottaison offrent une bonne efficacité dans des eaux vives et dangereuses, leur volume important rend le port prolongé quelque peu inconfortable. Des gilets de sauvetage approuvés par Transport Canada sont disponibles dans diverses tailles convenant aux enfants, aux adolescents et aux adultes.
Il arrive trop souvent que des plaisanciers ne portent pas leur VFI, affirmant qu’ils les gardent trop au chaud, qu’ils sont inconfortables et encombrants, ou qu’ils ne les avantagent pas du point de vue physique. Le fait est que, si vous deviez tomber accidentellement à l’eau, il y a peu de chances que vous arriviez à endosser votre VFI, et vous risqueriez tout simplement de le perdre. Bon nombre de personnes pensent que la plupart des noyades surviennent au large, mais ils ont tort. En fait, neuf noyades évitables sur dix surviennent dans des eaux intérieures où les secours se trouvent à proximité. Pour votre protection et celle de votre entourage, achetez un VFI que vous porterez, et portez-le en tout temps.
Pour l’achat d’un dispositif de flottaison, la taille est un élément crucial. La taille des VFI pour adultes est établie selon le diamètre du torse et non selon le poids de la personne (comme c’est le cas pour les enfants). Un VFI de taille appropriée épouse parfaitement le corps, mais permet une liberté de mouvement suffisante et ne cause pas d’irritation de la peau. Un vêtement de flottaison individuel est composé de nombreuses sections de mousse disposées de façon à faciliter les mouvements du corps, dont des parties de mousse segmentées en tissu élastique qui rendent le port plus confortable. Outre le tissu extensible utilisé pour leur fabrication, les VFI sont dotés de courroies et de boucles qui permettent de les ajuster pour garantir un confort optimal certes, mais également pour offrir un niveau de flottabilité maximal. Parmi les matériaux utilisés dans la fabrication d’un VFI, on compte la mousse de polyéthylène d’usage général et le PVC, un composé durable et peu dispendieux de polychlorure de vinyle, ainsi que des matériaux plus spécialisés comme le caoutchouc nitrile ou l’AquafoamMC. Les femmes devraient opter pour des modèles conçus spécifiquement pour elles et non pour des modèles unisexes. Les VFI pour dames peuvent accommoder des volumes de poitrine plus importants et de plus longs torses grâce à l’utilisation d’éléments de conception spéciale, comme des coutures princesse et des plastrons ajustés.
VFI pour bébés, enfants et adolescents
À l’instar des VFI pour adultes, les dispositifs de flottaison pour enfants doivent être bien ajustés et être dotés de courroies pour accommoder les enfants de plus petite taille. Après avoir choisi le type, la taille et le style de VFI, testez l’efficacité du dispositif de flottaison dans l’eau avant de l’utiliser afin de vérifier si le menton de votre enfant demeure hors de l’eau.
La classification de la taille des VFI pour enfants diffère de celle des adultes. La taille est établie selon le poids de l’enfant et non selon la taille du torse. Les VFI pour bébés ont une capacité de 9 à 14 kg (20 à 30 lb), ceux pour enfants de 14 à 27 kg (30 à 60 lb) et ceux pour adolescents de 27 à 41 kg (60 à 90 lb). Les modèles pour bébés et enfants sont dotés de caractéristiques spéciales, comme un support rembourré pour la tête, des courroies pour les jambes et des sangles de maintien, qui gardent le visage de l’enfant hors de l’eau, permettant ainsi au VFI de demeurer bien ajusté au corps et facilitant le retrait de la personne de l’eau.
Il est important de se rappeler que la plupart des enfants n’apprécient guère les restrictions de mouvement qu’imposent les VFI. Toutefois, en adoptant la bonne approche et en le fixant correctement, vous pouvez préparer adéquatement votre enfant pour toute situation d’urgence sur l’eau. Étant donné que le poids d’un enfant est réparti de façon différente que celui d’un adulte, un enfant qui panique et se débat dans l’eau peut compromettre l’efficacité d’un VFI à garder l’enfant hors de l’eau. Il est important de vous assurer que votre enfant se familiarise avec son dispositif de flottaison longtemps avant un départ prévu. Nous vous recommandons de lui faire porter dans la piscine, même dans la maison à l’occasion. Bon nombre de parents transforment cette activité de familiarisation en jeu et promettent même des récompenses à leurs enfants qui le portent correctement.
Même si les VFI sont tout particulièrement essentiels pour les enfants, rien ne remplace la supervision avisée des adultes. Ces derniers doivent toujours être présents pour éviter que les enfants ne tombent à l’eau.
Après avoir déterminé la bonne taille du VFI, suivez les étapes ci-dessous pour vous assurer qu’il vous convient parfaitement:
  1. Défaites les boucles et desserrez toutes les courroies, puis endossez le VFI.
  2. Remontez d’abord la fermeture éclair, le cas échéant, puis, en commençant à la taille, serrez toutes les courroies, juste assez pour ne pas créer de plis dans le matériel et pour ne pas l’écraser. Si le VFI est doté de courroies aux épaules, serrez-les en dernier et dissimulez les longueurs de courroies résiduelles pour éviter tout accrochage.
  3. Une fois le VFI endossé, demandez à une autre personne de tenter de soulever le gilet en le saisissant par les épaules. Si la personne peut soulever le dispositif de flottaison au-dessus de votre nez ou de votre tête, c’est qu’il n’offre pas le soutien nécessaire ou que les courroies n’ont pas été serrées suffisamment. Dans ce cas, serrez davantage les courroies. Si le VFI peut encore être soulevé jusqu’à votre nez après plusieurs tentatives d’ajustement des courroies, cela signifie qu’il est trop grand pour vous. Choisissez un VFI de plus petite taille, puis répétez le processus.
  4. Si cela est possible, mettez votre VFI à l’essai dans une piscine avant de l’utiliser en simulant les mouvements répétés que vous devrez faire, comme pagayer, vous étendre les bras, vous replier les genoux ou sauter.
  5. Dans l’eau, si vous constatez que vous avez de la difficulté à tenir votre menton hors de l’eau ou que vous arrivez difficilement à vous retourner pour flotter sur le dos, optez pour un VFI affichant une flottabilité supérieure.
Nota: Dans l’eau libre ou vive, votre VFI peut se comporter différemment qu’en eaux calmes.
Couleur
Les dispositifs de flottaison sont offerts dans des styles et des couleurs variés, mais il est important d’arrêter son choix en fonction des plans d’eau sur lesquels vous envisagez de naviguer, plus que sur l’apparence. Les couleurs jaune et orange offrent une visibilité accrue et sont contrastantes avec la couleur foncée de l’eau, contrairement aux dispositifs de couleurs neutres, comme le blanc et le noir. Les couleurs pâles reflètent plus efficacement la lumière du soleil, donc retiennent moins la chaleur, tandis que les couleurs foncées absorbent et conservent la chaleur.
Rangement
La capacité de rangement de petits articles de votre VFI est fonction de l’usage que vous faites de votre dispositif de flottaison. Des pochettes plissées, des sangles, des anneaux et des crochets peuvent être très pratiques pour une longue journée à la pêche, tandis qu’une simple poche à fermeture éclair peut être suffisante pour la navigation de plaisance. Peu importe la situation, assurez-vous de pouvoir profiter de capacités de rangement intégrées pour apporter sifflets, denrées, fusées de détresse, boussole, jumelles, lunettes de soleil et couteau de poche.
Réflexivité
Les bandes réfléchissantes sont de plus en plus populaires sur les nouveaux vêtements de flottaison individuels. Les bandes réfléchissantes, comme celles conformes à la convention SOLAS, sont utiles lors d’une opération de sauvetage puisqu’elles permettent au service de secours de vous repérer plus facilement, même à la tombée de la nuit ou lorsque la visibilité est réduite, grâce à la réflexion du faisceau lumineux de leurs projecteurs sur les bandes de votre VFI.
Respirabilité
Les bandes de toile intégrées et destinées à accroître la respirabilité du dispositif de flottaison ainsi que la capacité d’évaporation de la sueur corporelle sont également un élément important à considérer lorsque vient le temps d’acquérir un VFI. Ces bandes de toile sont tout indiquées lorsque le dispositif de flottaison est utilisé pour pratiquer des activités physiques intenses, comme le canot ou le kayak.
Flottabilité
Dans un vêtement de flottaison individuel, la flottabilité fait référence à la force, exprimée en pieds, nécessaire pour garder la tête et le menton d’une personne hors de l’eau. Normalement, une flottabilité variant de sept à douze livres est nécessaire pour garder la tête d’un adulte hors de l’eau. De nombreux facteurs ont des incidences sur la flottabilité nécessaire pour tenir la tête d’une personne hors de l’eau, notamment le poids de la personne, son coefficient de graisse corporelle, le volume de ses poumons, les vêtements qu’il porte et les conditions de l’eau. En règle générale, plus la personne est corpulente, plus la flottabilité nécessaire pour la maintenir à la surface de l’eau est importante. Pour tester la flottabilité de votre VFI, inclinez la tête vers l’arrière dans l’eau et laissez-vous flotter librement. Votre menton doit se trouver hors de l’eau, et l’eau ne doit pas atteindre votre bouche ou votre visage. Si votre menton ne demeure pas au-dessus de l’eau, optez pour un modèle intégral affichant une flottabilité supérieure. Si votre abdomen est plus volumineux que votre torse, il est possible que le dispositif de flottaison remonte légèrement; toutefois, dans tous les autres cas, cela ne doit pas se produire.
Le VFI gonflable, même s’il est destiné à accroître la flottabilité de la personne qui le porte pour assurer sa sécurité, est très différent du gilet de sauvetage conventionnel. Les VFI gonflables font classe à part et rehaussent la mobilité et le confort grâce à leur forme simple, et peuvent prendre beaucoup de volume lorsque le dispositif de gonflage intégré est activé. Le meilleur VFI demeure celui que l’on porte. Si vous avez plus de 16 ans, que vous savez nager et que vous n’avez pas l’intention de porter votre VFI lorsque vous êtes à bord de votre embarcation (pour laquelle il n’est pas approuvé), le VFI gonflable peut être une solution tout indiquée pour vous.
Comment ça fonctionne
Des cartouches de CO2 remplaçables permettent de gonfler rapidement le VFI, soit manuellement en actionnant une tirette (qui perce la cartouche de CO2) ou automatiquement au contact de l’eau qui dissout une bobine, ce qui perce automatiquement la cartouche de CO2. Les VFI gonflables peuvent également être gonflés en soufflant dans un tube fixé au dispositif. Une fois gonflé, ce type de VFI présente une flottabilité jusqu’à deux fois supérieure à celle d’un VFI conventionnel, renversant la personne qui le porte sur le dos de façon à ce que sa tête et sa bouche demeurent à bonne distance de la surface de l’eau, réduisant du coup l’ingestion accidentelle d’eau. Le VFI gonflable se porte par-dessus les vêtements et non sous les vêtements, car cela risquerait de compromettre la capacité de gonflage et l’empêcher de fonctionner correctement. Le dispositif à déclenchement manuel est tout indiqué pour celui qui sait qu’il a de bonnes chances de se retrouver à l’eau, et qui pense être en mesure d’actionner lui-même la tirette le moment venu. Les kayakistes, les pagayeurs et les pêcheurs optent habituellement pour un VFI à déclenchement manuel. À l’opposé, si vous n’avez pas l’intention de vous retrouver à l’eau et que vous voulez avoir l’esprit tranquille, sachant que votre VFI se déclenchera automatiquement même si vous n’actionnez pas la tirette, le modèle automatique est la solution tout indiquée.
Entretien du dispositif de gonflage
Certaines personnes hésitent à se procurer un VFI gonflable, de peur que le système de gonflage automatique se déclenche accidentellement sous la pluie ou en présence d’humidité. Grâce à un entretien régulier cependant, le déclenchement accidentel du dispositif de gonflage est rare et peut être évité. À l’instar d’un VFI conventionnel, le modèle gonflable doit être entreposé dans un endroit sec et bien ventilé à l’abri de l’humidité excessive et des rayons directs du soleil. Cette façon de faire évitera d’endommager l’élément sensible à l’eau. Lorsque la cartouche d’un VFI a été utilisée, le dispositif de flottaison doit être réarmé en remplaçant la cartouche de CO2 de pouvoir être utilisé de nouveau. Autrement, le VFI pourra être gonflé uniquement par la bouche en utilisant le tube de gonflage. Pour garantir un fonctionnement optimal, il est recommandé de remplacer la bobine une fois par année, qu’elle ait été utilisée ou non. Outre le remplacement de la bobine, l’utilisateur doit gonfler la cavité interne du dispositif de flottaison en soufflant dans le tube intégré et laisser reposer le dispositif pendant un certain temps pour déceler tout signe de fuite. Avant d’utiliser un VFI, il faut toujours procéder aux vérifications suivantes : 1) s’assurer que le VFI est armé correctement (reportez-vous au manuel de l’utilisateur pour obtenir plus de détails); 2) s’assurer que le VFI ne présente aucune fissuration, aucune déchirure et aucun trou; et, 3) s’assurer que le tissu, les courroies et les composants sont bien fixés et en bon état.
Même si les gilets de sauvetage sont généralement faciles d’entretien et que leur durée utile peut être assurée pendant de nombreuses années s’ils sont entretenus de façon adéquate, certaines exigences doivent être respectées pour vous assurer qu’ils demeurent en bon état. Effectuez ces vérifications deux fois par année et au début de chaque saison de navigation.
Choses à faire:
  • Vérifiez votre VFI avant de l’utiliser pour déceler toute trace de dommage ou d’effilochage, et assurez-vous que les composants, les coutures et les courroies sont en bon état. Tirez sur les courroies et enclenchez les boucles pour vous assurer qu’elles fonctionnent parfaitement.
  • Inspectez le VFI pour déceler toute trace de moisissures, d’engorgement (absorption d’eau), de rétrécissement ou de décoloration majeure. Le cas échéant, remplacez votre VFI.
  • Inscrivez votre nom sur le VFI afin de pouvoir l’identifier facilement et pour éviter qu’une autre personne l’endosse à votre place.
  • Rincez-le à l’eau fraîche après l’avoir porté pour éliminer les dépôts de sel et toute autre impureté.
  • Laissez-le sécher à l’air libre dans un endroit bien ventilé à l’abri des rayons directs du soleil avant de l’entreposer.
  • Protégez la vie d’autrui en coupant votre vieux gilet de sauvetage avant de le mettre au rebut. Ainsi, si quelqu’un devait le trouver dans les ordures, il lui serait impossible de l’endosser.
  • Remplacez les cartouches d’air comprimé de votre VFI si elles ont été utilisées.
Choses à ne pas faire:
  • Ne portez pas un VFI dont les pochettes contiennent des objets lourds ou tranchants. Ces objets risqueraient de percer votre VFI et de compromettre sa flottabilité.
  • N’altérez pas votre VFI. Ce faisant, l’homologation de l’USCG ne serait plus valide et la flottabilité de votre VFI serait compromise. Si votre VFI n’est plus adapté à votre taille, remplacez-le. Un VFI présentant des traces de déchirures ou d’altération n’est pas sécuritaire.
  • N’utilisez pas votre VFI comme protège-genoux ou comme défense d’embarcation, et ne montez pas dessus. Ce type de contrainte risquerait d’écraser la mousse du VFI et compromettre sa flottabilité.
  • Ne laissez pas votre VFI dans une embarcation inutilisée pendant une longue période. Les rayons directs du soleil et la sécheresse risqueraient de compromettre son efficacité.
  • Ne lavez pas votre VFI avec un détergent puissant, et ne jamais le nettoyer à sec.
  • Ne faites pas sécher votre VFI dans la sécheuse, à proximité d’une chaufferette ou de toute autre source de chaleur. Cela pourrait endommager la mousse à l’intérieur de votre VFI.
Coleman - Get Outside Day - Water Sports - Ask the Experts - Canoe Trip

Rame, rame, rame dans ton bateau

Trop souvent, nous nous laissons prendre dans les dernières tendances en matière de conditionnement physique au lieu de faire confiance aux méthodes éprouvées. Le kayakisme fait partie des activités qui vous plongent au cœur de la nature. Rien de mieux pour faire l’expérience directe de la nature sauvage. Si possible, prenez un bain de soleil cet été dans le confort d’un canoë ou d’un kayak. Vous êtes en Colombie-Britannique ou vous y serez bientôt? Laissez-nous vous aider à trouver votre prochaine aventure. Cliquez ici pour consulter les activités de canoë et de kayak en eau douce offertes dans les parcs provinciaux de la Colombie-Britannique.

Jetez-vous à l’eau!

Sauter dans un lac ou dans une piscine durant une chaude journée d’été est l’un des meilleurs moyens pour se rafraîchir. Mais avant de sauter du quai ou du tremplin, assurez-vous toujours que l’eau est propre et qu’elle convient à la baignade. La page Pratique du camping au Québec vous offre des conseils pour une baignade saine et amusante, peu importe le type d’eau!
Coleman - Get Outside Day - Water Sports - Ask the Experts - Swimming and Bathing in a Lake Tips

VIDÉOS

ÉQUIPEZ-VOUS